CSB-Roller Brétigny

 plan du site | espace privé  |  rechercher  




Deuxième manche qualificative PBM : 15/16 janvier

lundi 17 janvier 2011, par Carine

Ce sont 9 patineurs de club de Brétigny qui sont allés tenter leur chance ce week-end pour décrocher une place pour le championnat de France. Pour certains il s’agissait avant tout, de tout donner même s’ils n’ont pas encore le niveau attendu pour les courses nationales, d’autres avaient pour objectif une qualification. De très belles courses durant ces deux jours, de belles choses, quelques déceptions...

Voici le compte rendu sportif pour chacun :
Nous avions Léane qui roulait dans les courses d’encadrement (chez les mini il n’existe pas de courses nationales). Malade depuis noël et n’ayant pas encore récupéré son niveau, quelques appréhensions demeuraient, mais une bonne surprise est arrivée, car contrairement aux derniers entrainements, elle a tout donné (faisant même d’excellents échauffements avec les plus grands). Elle se lance dans ses courses avec entrain, courses où nous avons même pu la voir sourire. Elle fait 4 très belles courses en se plaçant 2ème à chaque fois. Autre chose très positive pour une patineuse si jeune : à la fin de ses courses elle peut dire ce qui était bien ou non ... que les grands en prennent de la graine.
C’est donc une Léane motivée que nous avons vu sur les patins, en espérant que cela la remotivera pour la suite de la saison, car son objectif de l’année n’est pas encore atteint (une première place devant sa principale rivale !).

Chez les poussines nous n’avions que Laura qui a payé le samedi son manque de sérieux des dernières semaines. Habituellement plutôt forte en vitesse, elle fait de mauvais départs, n’arrive pas à relancer et se retrouve tout juste qualifiée pour courir en grande finale. Une grosse déception pour elle, mais peut-être qu’il fallait passer par cette étape pour se rendre compte que rien n’est acquis, qu’il faut continuer à travailler. Elle se classe 6ème en vitesse. Le dimanche elle fera de meilleures courses, prendra de meilleurs départs et prendra de bonnes trajectoires qui lui permettront de remonter peu à peu le peloton. Elle terminera le week-end sur le podium pour une troisième place en fond. Laura a donc décroché sa place pour aller au Championnat de France en vitesse et en fond.

Chez nos poussins deux très bonnes surprises :
Julien qui a débuté la vitesse cette année va prendre confiance en lui, observer les autres, profiter des moments d’échauffement pour travailler sa position, et faire de superbes courses. Une nette amélioration de ses départs va lui être favorable. Il va se retrouver dans la 4ème série en vitesse décrochant une place de 15ème/24. Son sérieux et son investissement des derniers mois portent leurs fruits... c’est très encourageant pour la suite. Ce qui l’est encore plus ce sont ses courses du dimanche, jusque là encore en difficulté sur le fond il en a surpris plus d’un en se trouvant dans le peloton et ne lâchant pas. Il se retrouve en petite finale, et va survoler sa course, rapidement il prend la tête, la question est de savoir s’il va la garder éh bien oui ! Les concurrents à l’arrière vont essayer de remonter mais Julien ne ralentit pas et termine 1er ! Un grand bravo à lui pour ce super week-end ! Continue comme cela !

Nicolas était un peu passé à côté de la première manche qualificative, baisse de motivation ? Il s’était peut-être préservé pour ce week-end car c’est un autre patineur que nous avons vu. De beaux départs, des relances plus dynamiques et une grande volonté d’aller de l’avant (même si pour cela il regarde sans cesse en arrière lors des courses !). Lors des courses de vitesse il va faire de bonnes places qui vont lui permettre d’accéder à la troisième série et de décrocher une 11ème place. Pour le fond son manque de glisse le pénalise encore par rapport aux meilleurs patineurs, mais il arrive quand même à aller en grande finale. Il terminera 13ème /24. Dommage que les efforts de ce week-end n’aient pas été les mêmes la dernières fois, il décroche cependant une place pour participer au Championnat de France pour les courses de fond.

Brice va vivre ses courses comme il vit ses entrainements, il fonce et en oublie de s’appliquer sur la technique. Il loupe certains départs, et continue à faire les essuie-glaces avec ses bras. En vitesse il se retrouve dans la 4ème série et termine 13ème. Sur les courses de fond il prend l’extérieur et réussit à remonter peu à peu d’autres patineurs. Il va en grande finale et termine 9ème. Sportivement Brice peut espérer aller plus loin, mais pour cela il faut qu’il arrive à comprendre que le travail à fournir est encore important, mais surtout qu’il accepte que l’on ne puisse pas être premier à tous les coups. Il se qualifie pour le Championnat de France en vittesse et en fond. D’ici là il faut travailler les appuis au départ pour ne plus se retrouver déséquilibré.

Chez nos benjamines, Cassandra est complètement passée à côté du week-end, investissement minimal, des efforts peu visibles. Elle n’avait pas pu participer à la première manche, mais aurait dû comprendre la chance qu’elle avait de pouvoir tout donner sur cette manche. Elle n’a pas su saisir cette opportunité et fait des courses globalement décevantes. Elle est déçue des résultats, mais reconnaît ne pas avoir tout donné. C’est dommage. Est-ce un manque de motivation ? Un blocage ? Malheureusement ce week-end est le reflet des derniers mois d’entrainements. Pour se surpasser et progresser il faut accepter d’aller chercher à chaque fois un peu plus loin, et même si c’est difficile physiquement et moralement, il faut se donner les moyens pour arriver là où l’on souhaite aller. On se remotive et on force un peu plus !

Pauline va être aussi discrète qu’habituellement. Sa timidité est un réel frein à sa progression. Sur la vitesse elle n’ose toujours pas se battre lors des départs, est bloquée dès qu’il y a un contact avec une autre patineuse, pourtant elle a fait de beaux progrès sur cet aspect technique lors des derniers entrainements. Il faut vraiment réussir à extérioriser ses craintes et ses sentiments pour progresser, ne plus avoir peur de déranger mais comprendre qu’elle a aussi sa place dans le peloton. En vitesse elle se qualifie pour être en troisème série et termine 13ème sur 19. En fond elle loupe une qualification pour le grande finale mais fera une très belle petite finale : elle se place rapidement en tête, arrive à doubler ses concurrentes, et se retrouve durant 11 tours en première position. Sur les derniers tours une patineuse va remonter et la doubler sur la fin de la course. Pauline termine déçue et pourtant elle a fait sa plus belle course depuis le début de la saison. Je me répète mais Pauline a des capacités, tu dois sortir de ta coquille et foncer !!!! (et tout ça avec un beau sourire).

Caroline va partir stressée. Ayant été qualifiée l’an passé, sans l’avouer, elle n’imagine pas échouer lors de ce week-end de qualification. Elle a travaillé ses départs et cela se voit. Elle réalise de belles en vitesse, même si la relance est encore à travailler et va en deuxième série. Elle termine 9ème /19. En fond elle fait de très belles courses, se bat même quand la fatigue ses fait sentir, elle va forcer jusqu’au bout et cela malgré les autres patineuses de très bon niveau. Elle va se faire sa place et arrive en grande finale, peu sûre de ses capacités... et pourtant !!! Les supporters devaient être aussi stressés qu’elle, mais nous avons assisté à une belle course très bien gérée du début à la fin, elle termine 7ème sur un petit nuage. Caroline sait que rien n’est jamais gagné d’avance, mais cette fois-ci, une chose est sûre, sa place pour le Championnat de France est gagné ! Il faut continuer sur cette lancée, avec cette même bonne humeur et motivation... la route est encore longue mais je suis sûre remplie de courses aussi belles que dimanche.

En minime une seule patineuse :
Fanny, tout comme Laura, va vivre un samedi difficile, le relâchement des dernières séances a eu des conséquences sur les courses de vitesse. Entre les chutes, les départs loupés et les erreurs de trajectoire elle va passer à côté de la vitesse et par la même occasion à la qualification pour les France. Elle est déçue, mais semble comprendre que rien n’arrive jamais par hasard. Le dimanche pour le fond nous retrouvons sur la piste une patineuse motivée et qui en veut. Parfois en difficulté (ce sont des épreuves qui sont physiquement dures à gérer), mais le mental va prendre le relais et lui permettre d’aller au bout de ses courses. Sur le fond Fanny a fait un excellent travail : très bon départ, excellentes trajectoires, de bonnes relances... elle a su appliquer ce qu’elle fait aux entrainements, doublant dès qu’une occasion se présentait ! Bien que 6ème en fond elle est déçue par sa dernière course, qui a pourtant été l’une des plus belle depuis son début dans le monde de la vitesse ! D’énormes progrès en une année, mais il faut continuer, s’appliquer sur les relances et repartir de plus belle !

Un grand bravo à nos 5 qualifiés et rendez-vous à Valence d’Agen pour de très belles courses.


haut de page                 site sous SPIP 2.0 valide XHTML & CSS par Roller-Com                 RSS